INSTITUT DES POLITIQUES ET INITIATIVES SOCIALES (IPIS) Cliquez ici pour voir les offres de formation

 

PROJETS DE RECHERCHE EN COURS

LA SIXA

LA SIXA est une initiative de la mission catholique. Elle s’est développer dans les années 1920 jusqu’à son interruption en 1958. Le mot SIXA dérive de l’allemand schwester, soeur, héritage de la mission pallotine allemande expulsée du Cameroun après la Première Guerre Mondiale (Cf. Messina).

La sixa était un internat, qui avait pour objectif de préparer les femmes au mariage, à la catéchèse, à la tenue et à l’entretien d’une maison, à l’éducation des enfants, au rôle « d’une épouse chrétienne ».

Cette organisation s’est arrêtée brusquement pour les causes qui aujourd’hui ne sont pas vraiment élucidées.

Faire une étude socio anthropique de la sixa c’est comprendre le bienfondé de cette organisation.

Analyser les trajectoires des femmes qui ont fait l’expérience,  identifier et analyser l’apport de ce modèle d’éducation sur  la formation et la structuration de la personnalité des enfants.

Voir également ce que  sont devenus les enfants issus des parents qui ont fait cette expérience?

Quel lien peut-on établir avec les modèles de formation des couples aujourd’hui, les différents types de familles et le mode d’éducation des enfants.

SAGESSE AFRICAINE A TRAVERS LES CONTES  OUTILS DE RÉSOLUTION DES CONFLITS

En Afrique les contes constituent une longue tradition orale transmise de génération en génération.

 Il s’agit à la fois, d’une sagesse issue de la vérité de l’expérience vécue et partagée par les hommes et d’un patrimoine culturel, qui à travers ses méthodes pédagogiques et séquentielles avait objectif de transmettre les valeurs telles que : l’hospitalité, le partage, le pardon, l’amitié, la réconciliation, l’endurance, l’élévation, l’abnégation, la confiance et le respect de l’autre.

Les contes sont ainsi le miroir de la société, le moyen de communication sociale et de réconciliation entre les individus partageant ensemble les mêmes valeurs, les mêmes croyances, le même espace de vie en famille comme en société.

Vu sous cet angle, la question principale qui structure ce projet, est celle de savoir dans quelle mesure les contes en Afrique peuvent-ils être considérés comme des outils ou des mécanismes de résolution des conflits.

Autrement dit quelle méthodologie mettre en place, pour lire, comprendre, analyser et expliquer, la philosophie des contes, pour une utilisation optimale dans la régulation ou la médiation des conflits au sein des différentes communautés en Afrique et dans le monde ?

L’objectif de l’étude est, dans une approche pluridisciplinaire (philosophie, socio-anthropologie, littéraire, juridique et théologique) de :

  • comprendre de manière générale la philosophie des contes,
  • identifier et analyser leur rôle et leur méthode dans la gestion des conflits,
  • dégager les thèmes de recherche et définir un cadre de travail.

ÉTAT ACTUELLE DU PROJET

Colloque à Paris

Approche philosophique des contes africains : Pr. Emile Moselly BATAMACK (Pr. des univ. & chercheur associé au CERDOTOLA)

Analyse socio-anthropologique des contes africains :  Pr. Marie Thérèse MENGUE (UCAC)

Épistémologie des contes et des chants en Afrique subsaharienne : Pr. Abbé Michel KOUAM (UCAC-ICY)

Horizon d’attente troublé : l’accès interculturel aux contes africains : Pr. Atsuko NAGAI (Univ. SOPHIA)

Aspects littéraires et linguistiques du conte africain : Pr. Julien KILANGA (Univ. d’Angers)

Hommage au Pr. Paul EGUCHI (professeur émérite au Musée National d’Ethnologie du Japon) présenté par Pr. Atsuko NAGAI

2ème étape : Enquête de terrain auprès des personnes ressources.

 

© 2016 Université Catholique d'Afrique Centrale - le site internet officiel - All right reserved - By Bantu Média