Colloque International SCEAM

Argumentaire

La riche et fructueuse collaboration des évêques d’Afrique au Concile Vatican II (1962-1965) avait mis en évidence la nécessité de l’approfondissement de l’expérience conciliaire au niveau de l’Église qui est en Afrique. C’est ce qui sera à l’origine de la création d’une Association unissant les évêques d’Afrique. Celle-ci devait tenir compte de la diversité culturelle et des réalités des milieux divers, pour qu’à la lumière de l’Évangile, les évêques d’Afrique puissent parler d’une seule voix. Cette idée fut adoubée par la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples à l’issue de la consultation qu’elle eut avec les Présidents des Conférences Épiscopales Régionales Africaines en 1968. Bien avant cette consultation, il convient de noter la dynamique impulsée par le message programmatique du Pape Paul VI adressé à l’Afrique dans Africae Terrarum, le 29 octobre 1967.
La toute première visite du Souverain Pontife en Afrique à Kampala (du 31 juillet au 2 août 1969) verra l’aboutissement de cette démarche synodale avec, à la clé, la naissance effective du Symposium des Conférences Épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM). Le discours prophétique du Pape Paul VI invitant les évêques à façonner un christianisme missionnaire africain lui donnait par le fait même, ses Lettres de noblesse. « Vous, Africains, vous êtes désormais vos propres missionnaires… C’est dire que vous, Africains, vous devez poursuivre la construction de L’Église sur ce continent.» Ce vaste champ de construction de l’Église du Christ en Afrique dans sa mission évangélisatrice s’appuyait avec force sur l’ecclésiologie de communion, tout en focalisant son attention et son énergie sur une « Église famille de Dieu ». La feuille de route du SCEAM était donc tracée. Après 50 ans d’expérience synodale visant à favoriser et à préserver la communion, la collaboration et la concertation entre toutes les huit Conférences Épiscopales sous Régionales d’Afrique et des iles adjacentes, quelles leçons peut-on tirer et quelles sont les perspectives d’avenir ? Fidèle à sa mission « d’être un laboratoire de recherche d’une expression africaine de la foi chrétienne et d’assurer l’animation théologique de la vie de l’église en Afrique », la Faculté de Théologie de l’UCAC organise en ce jubilé des noces d’or, un colloque international sur le thème : « Le SCEAM : 50 ans au service de la collégialité et de la synodalité missionnaire en Afrique et Madagascar. » Les neuf conférences et le panel vont s’articuler autour de quatre grands axes :

  • le contexte historique et ecclésial ;
  • l’approche théologique ;
  • l’approche pastorale ;
  • les nouveaux défis et perspectives d’avenir.

En communion avec le SCEAM et les Conférences Épiscopales Africaines qui vont célébrer cet événement pendant un an à partir du 29 juillet 2019, nous voulons de façon renouvelée, proclamer, rencontrer et accueillir le Christ Sauveur.

                                                                                           Abbé Pr Antoine Essomba Fouda
Directeur du Groupe de Recherche
Interdisciplinaire en Théologie Africaine (GRITA)

  Téléchargez la Plaquette du Colloque

Les commentaires sont clos.

© 2016 Université Catholique d'Afrique Centrale - le site internet officiel - All right reserved - By Bantu Média