Colloque sur les handicaps

Quels sont les acteurs qui interagissent au sein de cet espace ? Quels sont les formes spatiales ou territoriales produites ?Discuter de la thématique « Handicaps, Sociétés et Territoires » peut alors revenir à questionner la manière dont les liens réciproques entre handicaps et sociétés permettent ou non l’avènement d’espaces, de territoires aux formes variées, qu’il conviendra de distinguer et d’analyser.Les réflexions et analyses attendues au cours de ces deux journées porteront de façon principale, mais non restrictive sur trois axes à savoir :
Axe 1 : Approche historique et politique des handicaps
À partir d’approches pluridisciplinaires, les contributions seront appelées à historiciser le handicap et à s’interroger sur les conditions et les modalités de sa mise (ou de son absence de mise) à l’agenda public. L’accent pourra être mis sur la construction du handicap comme problème/enjeu public, le « consensus moral autour de la reconnaissance du handicap » (Baudot, Borelle et Revillard, 2013), sur la prise en charge des handicaps par les institutions religieuses ou laïques et par les organismes internationaux. Il devrait aussi permettre de discuter les fondements historiques et contemporains des difficultés que cet objet pose dans sa prise en charge socio-politique. On pourra en particulier s’intéresser au contexte de construction des États africains, ainsi qu’aux conséquences des troubles et guerres sur la question des handicaps. Des entrées historiques, anthropologiques, sociologiques, juridiques et politiques philosophiques, voire théologiques sont particulièrement souhaitées.

Axe 2 : Approche socioculturelle des handicaps
Les contributions de cet axe, porteront sur les contextes et les processus de construction des représentations culturelles des handicaps, de leur survenue et de leurs contextes. Les contributions pourront mettre l’accent sur les processus de constitution des représentations et sur le rôle qu’y jouent les diversités des contextes sociaux et éventuellement des cultures. Des analyses prenant appui sur les corpus théoriques des représentations sociales (Jodelet, 1989; Moliner et Guimelli, 2015) tout comme les approches anthropologiques seront bienvenues, pour rendre compte de la variabilité des représentations des handicaps et de leur ancrage social et culturel.
Axe 3 : Approche spatiale (territoriale) des handicaps
Cet axe regroupera des communications qui s’intéresseront aux liens entre handicap et espace. Il s’agira de mettre l’accent sur les modalités selon lesquelles les espaces produisent des handicaps et la manière dont les handicaps permettent l’émergence de nouveaux espaces. On pourra s’interroger sur les particularités de ces espaces et, spécifiquement, de la manière dont ils prennent en compte ou en charge les altérités associées aux handicaps. La constitution des sociétés repose sur des modalités de gestion politique et sociale des différences et des capacités des personnes qui ont une existence spatiale. Cet axe renvoie ainsi à trois questions : quelle place accorder à l’analyse de la gestion des différences de capacités des personnes, dans la production des espaces ou de la génération des territoires? Comment les territoires s’ajustent-ils à la prise en compte de différences dont la portée s’avère universelle au-delà de leurs formes ? Comment la société se construit-elle à partir des handicaps et des territoires ?

lire la suite ici:

Les commentaires sont clos.

© 2016 Université Catholique d'Afrique Centrale - le site internet officiel - All right reserved - By Bantu Média