QUINZAINE DE LA MUSIQUE LITURGIQUE

Depuis la réforme liturgique impulsée par le Concile Vatican II (1962-1965), l’Afrique a
reçu l’onction de louer le Dieu de Jésus-Christ dans ses langues et immenses ressources culturelles.
Depuis lors, une grande créativité est observable dans le domaine de la musique liturgique
catholique. Initiée dans le creuset des Grands Séminaires et des maisons de formation des
religieux, la production du chant liturgique africain s’est progressivement diffusée. Des laïcs bien
enthousiastes, mais souvent peu formés, s’investissent dans l’art, la composition et l’exécution du
chant liturgique. Mais, les thématiques de ces chants posent parfois problème malgré la beauté
des rythmes, des sons et des gestes. Ce problème est lié au manque de formation liturgique,
théologique, biblique et musicale.
Soucieuse de promouvoir l’intelligence de la foi et de cultiver l’éclosion d’une sagesse
et d’une culture chrétiennes assumant les valeurs socioculturelles africaines, la Faculté de
théologie de l’UCAC offre un cadre et des compétences pour la formation biblique, doctrinale,
musicale et liturgique de nos maîtres de choeur, des auteurs compositeurs et des fidèles laïcs qui
s’intéressent aux musiques africaines.
La Quinzaine de musique religieuse africaine est une réponse conséquente à ce déficit
observé au niveau de la formation théologique de beaucoup de nos maîtres de choeur des
paroisses, auteurs et compositeurs et de tout chrétien désireux de louer le Seigneur à travers des
chants chrétiens africains obéissant aux règles de l’art et fidèles à la doctrine chrétienne.
Pour la Faculté de théologie de l’UCAC, il s’agit d’un pas vers la création d’un institut de
musique religieuse sacrée.

Plus de détails ici  ou alors     Télécharger la version PDF

 

Les commentaires sont clos.

© 2016 Université Catholique d'Afrique Centrale - le site internet officiel - All right reserved - By Bantu Média