welcome day 2018

Discours du Recteur

Mesdames et Messieurs les chefs d’établissements, Chers membres des corps administratifs et des personnels d’appui, chers membres de la FIDUCAC (Fédération des diplômés de l’UCAC), je suis heureux de souhaiter une chaleureuse bienvenue aux nouveaux étudiants qui fréquenteront notre université pour la première fois au cours de l’année académique 2018-2019.

Je salue la présence dans ce grand Gymnase du Campus de Nkolbisson de la délégation des étudiants venus de l’Ecole des Sciences de la Santé de Messa. Salut cordial à tous ceux qui viennent d’Ekounou-Ayéné où on s’initie à la Gestion, à la comptabilité, au Marketing, au management et à la Finance.

Je m’incline respectueusement devant tous ceux qui entament cette année, des études de théologie, de droit canonique, de philosophie, d’Anthropologie et de sciences sociales ici même au Campus de Nkolbisson.

Par-delà le beau vêtement d’adoubement que vous arborez si fièrement aujourd’hui, sachez que vous appartenez désormais à la grande famille de l’UCAC. L’institution que vous intégrez aujourd’hui a une histoire, une extension géographique, un style et des objectifs à atteindre.

Créée en 1989 par les Évêques de la Région d’Afrique, l’UCAC est un établissement privé confessionnel d’enseignement supérieur. Elle allie le souci de l’excellence académique à celui de la responsabilité éthique. L’UCAC vise la formation d’une nouvelle génération d’hommes et de femmes à la compétence avérée et surtout adossée aux valeurs morales. L’enjeu ultime est de fournir à l’Afrique et au monde de véritables « leaders qui tracent le chemin » (Cf. Constitution Apostolique Veritatis Gaudium du pape François). La devise de l’UCAC est : « Au service de la Vérité et de la Justice ». La formation intégrale de l’étudiant qui foule les parvis de notre institution est une préoccupation de toutes les instances dirigeantes et du personnel de cette maison.

L’histoire de l’université qui nous accueille ici et maintenant commence le 11 août 1988 avec la visite du pape Jean Paul II au Cameroun. Les intellectuels rassemblés au palais des congrès avaient demandé au Saint Père l’ouverture d’un établissement d’enseignement supérieur qui prolongerait la merveilleuse éducation dans les collèges du Cameroun. L’idée fut immédiatement admise et étendue à la sous-région d’Afrique Centrale.

    • Le 8 juillet 1989, l’association des conférences épiscopales de la Région d’Afrique Centrale crée donc l’Institut Catholique de Yaoundé,
    • Le 30 septembre, ce fut la première rentrée académique sur ce campus avec un effectif de 133 étudiants,
    • Le 1er Août 1992, l’Ecole des sciences de la santé intègre l’UCAC,
    • En octobre 1993, un département de Droit Canonique est ouvert à Nkolbisson,

Lire la suite ici…

Les commentaires sont clos.

© 2016 Université Catholique d'Afrique Centrale - le site internet officiel - All right reserved - By Bantu Média