Appels à contribution d’un colloque international sur la confiance organisé par la Faculté de Théologie

Colloque international

 « LA CONFIANCE : OUTIL STRATÉGIQUE POUR L’EXCELLENCE PROFESSIONNELLE ET LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN ?»

La perte de la confiance est généralement suivie d’une situation de crise qui peut plomber les relations humaines et affecter les institutions. Que de couples séparés, des familles bouleversées, des associations disloquées, des Etats secoués par des tensions sociales ou des entreprises en perte de performance à cause d’une crise de confiance ! Toutes ces situations mettent en évidence le caractère prépondérant de la confiance dans la vie socio-politique des hommes et le rôle fondamental qu’elle est appelée à jouer dans l’essor des institutions et le développement des peuples.

Dans le cas de nos pays africains en mutation postcoloniale, la confiance apparaît comme une norme d’action et un état d’esprit incontournables pour l’émergence de nos jeunes Etats. Mais que faire pour évaluer son capital de confiance et par quels moyens peut-on l’améliorer ?

L’originalité de TRUSTINSIDE consiste dans le génie qu’a eu son fondateur et ses promoteurs de faire de la confiance un objet d’étude en mettant sur pied l’Arbre de Confiance comme un instrument capable d’évaluer le degré de confiance au sein des institutions, des Etats et autres organisations sociales.

Nous appuyant sur notre riche expérience du rôle et de la place centrale de la confiance au cœur de la foi chrétienne, socle des valeurs incarnées par notre Institution, et entrant en dialogue avec le projet de l’Arbre de Confiance promu par TRUSTINSIDE, nous pensons qu’il est désormais temps d’accompagner cette expérience par une réflexion de type fondamental.

En effet, l’université ayant pour mission première la promotion des savoirs savants en vue de  développer des savoir-faire conséquents, nous nous proposons d’organiser un colloque interdisciplinaire autour de la confiance dans le but de développer des stratégies d’implémentation appliquée de certains habitus de l’arbre de confiance. Partant du fondement théologique qui fait de la confiance (confidere : se fier à) un acte de foi en Dieu, en l’homme ou en toute institution digne d’estime, ce colloque entend examiner quelques relations de confiance pour construire des modèles de rapports susceptibles de déconstruire nos antagonismes appauvrissants en vue de faire émerger une dynamique de coresponsabilité, d’acceptation du droit à la différence, du droit à l’erreur ou à l’échec, et surtout aussi de faire émerger notre devoir d’authenticité et de cohérence.
Lisez la suite de l’article par ici

Les commentaires sont clos.

© 2016 Université Catholique d'Afrique Centrale - le site internet officiel - All right reserved - By Bantu Média