Actualités

Faculté-de-Philosophie-–-Appel-à-participation–(Séminaire-de-Haute-Qualification-en-Métaphysique)

Appel à participation

SEHAQUAME

Séminaire de Haute Qualification en Métaphysique

Dieu et l’être

Entre conceptuabilité et inconceptuabilité

Recherches en Métaphysique

Faculté de Philosophie (UCAC) §§ Année académique 2023-2024

Campus de Nkolbisson, 11-15 mars 2024

En collaboration avec

La Faculté de Philosophie de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest / Unité Universitaire d’Abidjan (UCAO-UUA)

L’Institut Supérieur de Philosophie Saint Joseph Mukasa (ISPSJM)

Élaboré et présenté par l’équipe du Pr Abbé Stève Gaston BOBONGAUD

Doyen de la Faculté de Philosophie de l’UCAC

Appel à participation au SEHAQUAME

Chers Collègues, Chers Jeunes Chercheurs, Doctorants, Masters…

Du 11 au 15 mars 2024, la Faculté de Philosophie de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC) organise, en collaboration avec la Faculté de Philosophie de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire d’Abidjan (UCAO-UUA) et l’Institut Supérieur de Philosophie Saint Joseph Mukasa (ISPSJM),  un événement heuristique unique en son genre. Il s’agit du Séminaire de Haute Qualification en Métaphysique (SEHAQUAME).

Ce Séminaire est une initiative théorique originale dans le déploiement scientifique des établissements supérieurs ecclésiastiques de philosophie en contexte africain. Il s’inscrit dans la stratégie d’élévation et de capacitation des jeunes chercheurs et des étudiants, notamment ceux qui s’investissent dans des disciplines comme la métaphysique, la phénoménologie et l’herméneutique.

La participation au SEHAQUAME est gratuite. Elle sera couronnée par la remise d’une Attestation de participation à la fin du Séminaire.

NB : L’inscription est obligatoire. Date limite d’inscription: Mardi 05 mars 2024 à 12h00. Prière de se référer aux contacts indiqués plus bas pour avoir de plus amples informations.

Contact et informations :

  • Pr Abbé Stève Gaston BOBONGAUD,
  • Professeur Titulaire de 3ème Classe (Universités Catholiques), Doyen de la Faculté de Philosophie de l’UCAC
  • Dr Mgr Daniel MIZONZO, Chargé de Cours, Enseignant Spécialiste d’Onto-phénoménologie,  Directeur scientifique du SEHAQUAME
  • Dr Sr Geneviève NGONO ATANGANA, Chargée de Cours , Enseignante Spécialiste de Métaphysique, Directrice exécutive du SEHAQUAME

Institut Catholique de Yaoundé BP.  : 11628 Yaoundé Cameroun

Cel. : (+237) 676 99 86 68 §§ 655 06 57 94 §§ 655 01 46 07

Secrétariat : (+237) 677 65 20 49

E-mails :  stevebobongo@gmail.com ;  gevy2020@gmail.com ;  fphiloucac@yahoo.fr 

Argumentaire et orientations heuristiques

Dans ce Séminaire de Haute Qualification et de Haut Niveau, nous voulons explorer les chemins classiques et modernes de la Métaphysique. Comme nous le savons et le remarquons avec regret, la discipline métaphysique devient de plus en plus le maillon faible de la recherche dans les universités et instituts de formation supérieure qui ne semblent privilégier que le côté productiviste et utilitariste des savoirs. Tout paraît manifestement converger vers la percée de l’économique dans la vie sociétale ; et les activités de formation procèdent à la maximisation de la facture matérielle de l’être humain. Elles délaissent la réflexion philosophique pure et déprogramment quasiment la quête du sens de la présence-de-l’être-au-monde.

On parle de production et de consommation maximales des biens ; on évoque le grand progrès matériel, la croissance infinie et le développement illimité. La personne humaine, qui devait être au centre de tous ces processus, est substantiellement mise à l’écart. Dans cet ordre, on assiste à des dérives de toutes sortes. Sans réflexions fondatrices sur le sens de l’être (son être avant tout), sur la texture et la facture de Dieu dans l’existence humaine, cette dernière va très vite à la dérive. De fait, les êtres humains connaissent une véritable perte de substance intérieure et de densité spirituelle. Ils vivent dans une superficialité qui illustre la vacuité de leur identité et le manque de constitution cohérente de leur existence.

De façon spéciale, dans les hauts lieux des savoirs, la question de Dieu et la question de l’être se trouvent minorisées, relativisées et même écartées. Les amphithéâtres et autres espaces heuristiques ne fleurissent pas et ne se remplissent point quand il s’agit de conférences de philosophie et d’enseignements de la discipline métaphysique. De plus en plus, les questions métaphysiques n’intéressent qu’un nombre limité de chercheurs et les étudiants ont souvent du mal à entrer dans le continent sapientiel que représente la Métaphysique.

En tant qu’Institut ecclésiastique, la Faculté de Philosophie de l’UCAC, en collaboration avec la Facultés de Philosophie de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire d’Abidjan et l’Institut Supérieur de Philosophie Saint Joseph Mukasa, veut ramener sur la table des recherches les questions métaphysiques, en général, et la question du penser-à-Dieu-et-à-l’être, en particulier. Au plan heuristique, à travers ce Séminaire, nous allons ouvrir un débat interne sur la compréhension et l’interprétation de la question de Dieu et de l’être depuis son émergence chez Aristote. Les investigations vont nous plonger encore plus profondément dans l’interrogation complexe sur Dieu et sur l’être. Elles vont nous donner de (pro)-poser et thématiser la dialectique de la conceptualisation et de l’inconceptualisation de Dieu et de l’être.

Dans cette dynamique heuristique, nous voulons réaliser des recherches et faire des propositions autour de la question de Dieu et de l’être en tant que question fondamentale de la réflexion philosophique et perspective décisive de la réalité humaine.

Les grandes orientations de recherche concernant le SEHAQUAME sont celles qui pourraient ramener au jour les jeux et enjeux de la Métaphysique au plan universitaire, en partant de la problématique ontothéologique ainsi que produire une réflexion originale sur un thème décisif de la recherche philosophique. Il s’agira d’organiser la recherche scientifique autour d’une importante question philosophique, en vue d’aider les êtres humains à répondre aux problématiques qu’ils rencontrent dans leur monde-vécu-ordinaire, pour ce qui est du sens et de l’orientation dans l’existence.

Au niveau typiquement scientifique, le SEHAQUAME donnera à déterminer les défis et enjeux de la question de Dieu et de l’être dans le fondement des savoirs et le déploiement de la vie humaine. Il faut le dire, les questions inhérentes à Dieu et à l’être présentent de multiples facettes et prennent plusieurs aspects à travers les âges. Elles demeurent des tâches exigeantes et toujours délicates. Dans cet ordre, nous allons spécifier leurs configurations possibles et dessiner leurs contours effectifs. Il s’agit de participer au double effort d’appréhension théorique et de mise en perspective de leur portée dans la fondation des savoirs.

Dans notre parcours épistémologique, l’ambition n’est pas avant tout de rendre compte du cheminement historico-théorique de la problématique de Dieu et de l’être, mais de présenter le sens de son émergence et de sa maturation, à partir d’Aristote et de Saint Thomas d’Aquin, avant de convoquer d’autres auteurs décisifs de la tradition métaphysique. Nous opérerons ainsi un revenir théorique avec Denys le Pseudo-Aréopagite, avec la double perspective cataphatique (théologie symbolique) et apophatique (théologie mystique). Notre parcours théorique nous mènera vers des auteurs qui ont prolongés et approfondis le penser-à-l’être, à l’image de Francisco Suarez SJ, ce grand thématicien de la médiévalité tardive. Nous envisagerons des perspectives modernes et contemporaines, ainsi que des ouvertures africaines à nos réflexions, en convoquant différents auteurs dont les recherches naviguent autour de la thématique envisagée. Le Séminaire se déroulera en deux moments complémentaires :

Le 1er moment sera constitué par des communications magistrales données par des enseignants-chercheurs choisis et reconnus pour leurs recherches dans la sphère  métaphysique. Ceux-ci sont principalement issus de l’Institut Catholique de Yaoundé et d’autres Universités africaines, notamment de l’Université Catholique du Congo (UCC, République Démocratique du Congo), de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest – Unité Universitaire d’Abidjan (UCAO-UUA, Côte d’Ivoire) ainsi que l’Institut Supérieur de Philosophie Saint Joseph Mukasa (ISPSJM, Cameroun).

Le 2nd moment va consister en des échanges dynamiques et des mini-exposés de participants.

Axes et thèmes généraux du Séminaire

I. Fondements

  • Penser Dieu et l’être : parcours philosophiques
  • Les modes de dire l’être
  • L’analogie de l’être selon Aristote et saint Thomas d’Aquin
  • La question du 1er Moteur chez Aristote

II. Historicité

  • Sens et expressions du divin chez les Présocratiques
  • La question de l’Un et du fondement chez Plotin et les néo-platoniciens
  • La voie cataphatique et la voie apophatique de la connaissance de Dieu chez Denys le Pseudo- Aréopagite
  • De nominibus Dei (Saint Thomas d’Aquin)
  • Penser Dieu, penser l’être : itinéraires dans les traditions philosophiques médiévales
  • Ens reale, Posse esse et dédivinisation de la métaphysique chez Francisco Suarez
  • La philosophie moderne et la conceptualisation de Dieu et de l’être (Descartes, Kant, Hegel…)

III. Perspectives et horizons

  • L’Actus essendi  (Saint Thomas d’Aquin) et le Dasein (Heidegger) 
  • De l’inconceptuabilité de l’être : lecture de Hans Blumenberg
  • L’éclipse et le retour du divin dans les recherches philosophiques contemporaines
  • Penser Dieu avec Jean-Luc Marion
  • La mort de Dieu et l’émergence de l’Homme-Dieu en contexte contemporain
  • Ontologie substantielle et ontologie existentielle : conceptions et expressions africaines

Bibliographie indicative

  • Aristote, 1962, Métaphysique T. I, trad. J. Tricot, Paris, Vrin [Bibliothèque des textes philosophiques].
  • Aristote, 1962, Métaphysique T. II, trad. J. Tricot, Paris, Vrin [Bibliothèque des textes philosophiques].
  • Aristote, 2015, Œuvres complètes, trad. Pierre Pellegrin, ed., Paris, Flammarion.
  • Aubenque, P., 1962, Le problème de l’être chez Aristote. Essai sur la problématique aristotélicienne, Paris, PUF.
  • Balmès, M., 2003, Pour un plein accès à l’acte d’être avec Thomas et Aristote. Réenraciner le De ente et essentia, prolonger la Métaphysique, Paris, L’Harmattan.
  • Balthasar, H. U. V., 1981, La gloire et la croix. Les aspects esthétiques de la révélation T.IV : Le domaine de la métaphysique* Les fondations, Paris, Aubier.
  • Bogliolo, L., 1987, Metaphysics, Rome, PUU.
  • Boulnois, O., 1999, Être et représentation : une généalogie de la métaphysique moderne à l’époque de Duns Scott (XIIIe-XIVe siècle), Paris, PUF [Épiméthée : essais philosophiques].
  • Brice, P., 1969, Histoire de la philosophie I. vol. 1 : Orient, Antiquité, Paris, Gallimard.
  • Caratini, R., 2000, Initiation à la philosophie, Montréal, L’Archipel.
  • Châtelet, F., 1993, La philosophie tome 1 : de Platon à Saint Thomas, Viviers, Marabout [Marabout Université Histoire, num. 311].
  • Chevalier, J., 1963, Histoire de la pensée T.1 : la pensée antique, Paris, Flammarion.
  • Collectif, 1955, Histoire de la philosophie et métaphysique : Aristote, St. Augustin, St. Thomas, Hegel, Paris : Desclée de Brouwer [Recherches de philosophie, num. 1].
  • Coujou, J.-P., 1999, Suárez et la refondation de la métaphysique comme ontologie, Paris, Peeters.
  • Décarie, V., 1971, L’objet de la métaphysique selon Aristote, Paris, Vrin.
  • Dubarle et al., 2004,  Histoire de la philosophie et Métaphysique, Paris, DDB.
  • Forbi, K. S., 2010, Initiation à la problématique métaphysique de l’être chez Aristote. Fondements de la métaphysique, Yaoundé, PUCAC.
  • Geiger, L.-B., 2000, Penser avec Thomas d’Aquin, Fribourg, EUF.
  • Genuyt F. M., 1974, Vérité de l’être et affirmation de Dieu : essai sur la philosophie de saint Thomas, Paris, Vrin [Bibliothèque thomiste, num. XLII].
  • Gilson, E., 1947, Introduction à la philosophie de saint Thomas d’Aquin, Paris, Vrin, [Études de philosophie médiévale, num. 1].
  • Gilson, E., 1986, Pourquoi Saint Thomas a critiqué Saint Augustin, suvi de Avicenne et le point de départ de Duns Scot, Paris, Vrin.
  • Gusdorf, G., 1963, Mythe et métaphysique. Introduction à la philosophie, Paris, Flammarion.
  • Gusdorf, G., 1956, Traité de métaphysique, Paris, Armand Colin.
  • Heidegger, M., 1994, Introduction à la métaphysique, Paris, Gallimard.
  • Heidegger, M., 1953, Kant et le problème de la métaphysique, Paris, Gallimard.
  • Joliver, R., 1950, Traité de philosophie III. Métaphysique, Lyon, Emmanuel Vitte, 1950.
  • Leibniz, G. W, 1994, Discours de métaphysique, trad. A. Robinet, Paris, Vrin [Bibliothèque des textes philosophiques].
  • Leschi, J, 1987, Expérience mystique et métaphysique. Thèse de doctorat en Philosophie, Paris, Cerf.
  • Marcel, G., 1968, Être et avoir I, Journal de métaphysique, Paris, Aubier-Montaigne.
  • Marion, J.-L., 2023, La métaphysique et après. Essai sur l’historicité et sur les époques de la philosophie, Paris, Grasset & Fasquelle.
  • Muralt A. (de), 1985, Comment dire l’Être ? L’invention du discours métaphysique chez Aristote, Paris, Vrin.
  • Narbonne, J.-M. et Langlois, L., , 1999, La métaphysique. Son histoire, sa critique et ses enjeux, Paris, Vrin.
  • Nef, F., Qu’est-ce que la métaphysique ?, Paris, Gallimard, 2004.
  • Ratzinger, J., 2017, Le Dieu de la foi et le Dieu des philosophes : suivi de trois essais sur saint Augustin, trad. Croisel, J., Paris, Parole et silence.
  • Suarez, F., 1998, Dispute Métaphysique I, II, III, tard. J.-P. Coujou, Paris, Vrin.
  • Thomas d’Aquin, 1991, L’être et l’essence (De ente et essentia), trad. Capelle, Paris, Vrin.
  • Thomas d’Aquin, 1958, Somme théologique. Dieu T.I : 1a, questions 1-11, trad. D. Sertillanges, Paris, Cerf [Somme théologique].
  • Thomas d’Aquin, 1956, Somme théologique. Dieu T.II : 1a, questions 12-17, trad. D. Sertillanges, Paris, Cerf [Somme théologique].
  • Thomas d’Aquin, 2002, La division et les méthodes de la science spéculative : physique, mathématique et métaphysique, Paris, L’Harmattan.
  • Thomas, J., 1999, Introduction à la métaphysique, Yaoundé, PUCAC.
  • Torelle, J.-P., 1993, Initiation à Saint Thomas d’Aquin, sa personne et son œuvre, Fribourg, Éditions universitaires [[Vestigia : pensée antique et médiévale, num. 13].
  • Tresmontant, C., 1972, Les problèmes de l’athéisme, Paris, Seuil.
  • Van Eynde, L., 1994, La connivence ontologique, Bruxelles, UIT.
  • Vuillemin, J., 1987, Physique et métaphysique kantiennes, Paris, PUf.
  • Whal, J., 1957, Traité de métaphysique, Paris, Payot.
  • Zarka, Y. Ch. et Pinchard, B., ed., 2005, Y a-t-il une histoire de la métaphysique?, Paris, PUF.
  • Zubiri, X., 2011, L’homme, sa réalité et ses structures. Études anthropologiques I, Paris, L’Harmattan [Ouverture philosophique].

Pr Abbé Stève Gaston BOBONGAUD

Le Doyen

UCAC-ICY